Centre JEAN PERRIN

CENTRE REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE CANCER D'AUVERGNE

Soins

Soins

Parcours du patient

Radiothérapie externe

La prise en charge d’un patient en radiothérapie commence par une consultation auprès d’un radiothérapeute après décision d’une irradiation en concertation pluridisciplinaire. Elle se déroule dans le service des consultations au rez de chaussée haut (niveau 0+). Le patient est informé des modalités de traitement, des effets secondaires et des précautions à prendre. Un livret d’accueil est remis à chaque patient ainsi que des fiches d’informations.

entree-porte-C entree-porte-D
Entrée des patients accompagnés ou arrivant par le parking Entrée des patients ambulatoire

Quelques jours plus tard, après avoir fait son enregistrement au secrétariat (porte D ou porte C en cas d’arrivée avec véhicule sanitaire, rez de chaussée bas), le patient est dirigé vers le scanner de radiothérapie pour préparer son traitement. Il permet le repérage de la tumeur et des organes à protéger. Des contentions et un marquage à la peau sont nécessaires. Dans certains cas, il arrive que la consultation soit faite en même temps que le scanner.

contention-traitement-orl images/fr/contention-traitement-seins
Contention pour traitement ORL Contention pour traitement du sein

Le patient revient par la suite pour débuter son traitement. Une consultation auprès d’une infirmière est faite pour réexpliquer les modalités de la prise en charge et répondre aux différentes questions.

accueil-bureau-infirmier
Bureau d’accueil infirmier (porte C)

Au poste de traitement, les manipulateurs en électroradiologie médicale installent le patient dans la position définie au scanner dosimétrique. La séance comprend différents contrôles, l’installation du patient et l’irradiation thérapeutique. Des vérifications quotidiennes et régulières assurent la sécurité et la qualité des séances.
Le nombre de séances est déterminé par le radiothérapeute. Un planning est remis et expliqué au patient le premier jour du traitement.

Une fois par semaine le patient rencontre le médecin pour une visite de suivi dans l’unité de radiothérapie. Durant le traitement, l’ensemble du personnel est à écoute des patients et peut répondre à toute question ou problème.

attente-visite-radiotherapie examen-visite-radiotherapie
Salle d’attente des visites en cours de radiothérapie Salle d’examen lors des visites en cours de radiothérapie

En fin de traitement le suivi post radiothérapie est expliqué et communiqué au patient.

Curiethérapie

La prise en charge d’un patient pour une curiethérapie commence par une consultation auprès d’un radiothérapeute après décision en concertation pluridisciplinaire. Elle se déroule dans le service des consultations au rez de chaussée haut (niveau 0+). Le patient est informé des modalités de traitement, des effets secondaires et des précautions à prendre. Un livret d’accueil est remis à chaque patient ainsi que des fiches d’informations.

Il est décidé soit d’une curiethérapie en ambulatoire (à haut débit) ou soit en hospitalisation (curiethérapie à bas débit, avec implants permanents ou à débit pulsé)

Curiethérapie en hospitalisation (à bas débit, avec implants permanents ou à débit pulsé)

Après la consultation, le patient est hospitalisé quelques jours pour son traitement dans un secteur protégé où les visites ne sont pas autorisées. Les chambres sont identiques au secteur d’hospitalisation traditionnel avec des normes de construction pour la radioprotection.

Si cette curiethérapie est faite sous anesthésie, une consultation auprès d’un médecin anesthésiste est programmée.

Pour la curiethérapie à bas débit :
Il est mis en place au plus proche de la tumeur des gaines en plastiques au bloc opératoire. Des fils radioactifs d’iridium 192 sont positionnés à l’intérieur des gaines dans un second temps. Un scanner pour le calcul de la dose est fait dans les heures qui suivent l’implantation. Le patient garde ces fils quelques jours le temps que la dose soit délivrée. Le médecin, les infirmières et les aides soignantes rendent visite régulièrement au patient pour vérifier que tout se passe bien.

Pour la curiethérapie à débit pulsé :
Il est mis en place au plus proche de la tumeur des gaines en plastiques au bloc opératoire.
La connexion des gaines se fait dans la chambre grâce à un projecteur de source radioactive. La dose prescrite est délivrée une fois par heure toutes les heures.

projecteur projecteur-connexion-patient
Projecteur Connexion du patient au projecteur

Le retrait des gaines se fait sous anesthésie si nécessaire.

Pour la curiethérapie avec implants permanents (prostate), les sources sont mises en place directement au bloc opératoire. La durée d’hospitalisation est de 24 à 48 heures

Une fois le traitement terminé, le patient sort du service avec ses rendez-vous de surveillance, ses ordonnances pour les soins à réaliser et des consignes à appliquer.

Curiethérapie en ambulatoire (haut débit de dose)

Après la consultation, le patient est convoqué pour faire sa séance au niveau du plateau technique (rez de chaussée bas). Il commence par faire son enregistrement au secrétariat porte D. Il est pris en charge par l’infirmière et le manipulateur. Une fois le patient préparé, le médecin met en place un système au plus proche de la tumeur qui recevra une source radioactive d’iridium 192 grâce à un projecteur de source radioactive.

salle-traitement-avec-projecteur
Salle de traitement à haut débit avec son projecteur de source radioactive

Le calcul de la dose à délivrer se fait après réalisation d’un scanner dosimétrique. Une fois validé par l’équipe médico-physique, la séance peut avoir lieu dans une salle spécifique. Elle dure quelques minutes et est indolore. Une fois terminée, le matériel est retiré et le patient peut renter chez lui avec les consignes et ordonnances.


Mis à jour le mercredi 19 septembre 2012 12:52